Essentiel

Toute l'information sur l'immobilier neuf pour réussir votre projet

Philippe Scouarnec, Néotoa : "nos innovations sont au service du lien social"

Publié le 30 avril 2018

Néotoa est un promoteur de logements sociaux en Ille-et-Vilaine, héritier d’un Office public créé en 1921. Si la vocation est toujours la même, les valeurs, les objectifs et les méthodes sont ceux d’aujourd’hui, comme le précise Philippe Scouarnec, Directeur Général Adjoint.

Philippe Scouarnec, Directeur Général Adjoint, NéotoaComment définissez-vous Néotoa ?

C’est un acteur de l’immobilier social, en Ille-et-Vilaine essentiellement. Nous avons 18 000 logements en gestion locative, un patrimoine qui augmente de 600 biens chaque année. Nous sommes également présents en construction neuve en accession à la propriété, avec selon les années de 100 à 200 logements livrés.

Nos acheteurs sont beaucoup de primo-accédants, souvent dans le cadre du PSLA (prêt social location-accession), qui bénéficient d’aides de Rennes Métropole ou des collectivités et font aussi appel au PTZ. Mais nous sommes aussi susceptibles d’opérer sur le marché purement privé.

Votre connaissance du terrain vous est certainement utile ?

Oui, cet ancrage ancien dans ce territoire génère une proximité très féconde avec les élus, ainsi que la capacité à nouer des partenariats avec les acteurs privés, que nous connaissons tout aussi bien.

Nous essayons d’être agiles, de nous adapter au marché, en restant dans le cadre de nos priorités : des prix serrés en respectant les règles, en essayant toujours d’obtenir des performances énergétiques supérieures aux exigences de la réglementation. D'ailleurs pour tous les projets auxquels elle participe, Rennes Métropole nous demande d’obéir à la norme NF HQE (haute qualité environnementale).

Cet attachement local se retrouve aussi dans le choix de nos partenaires dans la construction. Ce sont, sauf exception, des architectes et des équipes techniques de la région.

Qu’est-ce qui caractérise votre approche de votre métier ?

Certainement la recherche de l’innovation. Notre petite cellule R&D y travaille, pour l’innovation technique et l’innovation liée au « vivre ensemble » avec toujours le souci de créer du lien social.

D’un point de vue technique, nous participons aux recherches menées par l’Université Rennes 2 sur la faisabilité de murs en terre. C’est un très ancien matériau de construction, réinventé grâce aux technologies d’aujourd’hui. Les axes de recherche portent sur la résistance du matériau, les ressources, l’aspect réglementaire et l’appropriation sociale. Nous avons le projet d’un immeuble de 15 mètres de haut.

Philippe Scouarnec, Directeur Général Adjoint, Néotoa
La résidence Le Cours des Arts à Rennes (35)

Le bois est un autre matériau, pour lequel nous participons à la large consultation de Rennes Métropole, pour la conception de logements à structure bois. Les qualités de ce matériau conduisent à insérer ces projets dans les critères du label E+C- (énergie positive et réduction carbone).

Vos autres innovations touchent plus à la « manière d’habiter » ?

Oui, nous avons conduit par exemple à Saint-Médard-sur-Ille une opération d’auto-construction par les futurs habitants des logements. 8 familles volontaires, sous l’égide de professionnels, ont participé à la réalisation de leur maison et de celles de leurs voisins. Cette participation crée un lien particulier de chacun avec son logement, tout en diminuant le coût.

Un autre exemple : la pièce partagée. Située entre deux appartements, elle peut être utilisée par l’un ou l’autre des ménages occupants (par exemple pour accueillir un enfant un week end sur 2), ou les deux, pour des activités communes. C’est une autre façon de créer du lien, par exemple entre une famille et une personne âgée. La domotique sera sollicitée pour la programmation de l’usage de cette pièce.

Pouvez-vous décrire un projet représentatif de votre démarche ?

Le Cours des Arts à Rennes. Il s’agit d’un projet intergénérationnel de 119 logements, en location sociale ou en accession aidée. L’objectif est de générer du lien entre les habitants : des familles, des personnes âgées, et aussi des artistes (le Fonds régional d’art contemporain est juste à côté) qui habiteront et travailleront dans leurs ateliers. Il y aura des pièces partagées, un espace disponible de 70 m² (pour des fêtes, des cours, etc.), une buanderie commune et des jardins aménagés et gérés par les résidents. Un agent de proximité contribuera à la convivialité de l’ensemble.

Voir tous les programmes du promoteur.

Faire une recherche

Le Journal du neuf

Découvrez toute l’actualité et la sélection des meilleurs programmes de votre département
Télécharger le journal

Vous avez une question ?

Vous avez une interrogation sur un sujet ? Posez votre question à notre rédaction, nous traitons le sujet et nos experts vous répondent !

Poser une question