Toute l'information sur l'immobilier neuf pour réussir votre projet

Le prêt à taux zéro (PTZ)

Publié le 23 septembre 2016, mis à jour le 27 mars 2018

Le prêt à taux zéro ou PTZ est un prêt sans intérêt, qui peut vous être accordé si vos revenus sont inférieurs aux plafonds en vigueur. Ses conditions d’attribution ont été assouplies en 2016, lisez la suite pour savoir si vous y avez droit.

 
  • Le PTZ vient en complément de votre prêt bancaire principal et permet de financer jusqu’à 40 % du bien.
  • Le logement doit être votre premier logement, ou vous ne devez pas avoir été propriétaire depuis au moins 2 ans).
  • Le remboursement s’effectue après une période de différé allant de 5 à 15 ans, pendant laquelle vous ne remboursez rien.

Les conditions d’attribution

Pour bénéficier du PTZ, vos revenus (c’est le revenu fiscal de référence qui est pris en compte) ne doivent pas dépasser les plafonds de ressources en vigueur dans votre zone géographique. Ces plafonds ont été augmentés en 2016 pour que davantage de personnes puissent en bénéficier. Les revenus de référence pris en compte sont ceux de l’année N-2 (2016 pour l’année 2018, par exemple).

Le tableau suivant présente les différents plafonds de ressources, en fonction du nombre de personnes composant le foyer et de la zone géographique :

Nombre de personnes
composant le foyer
Zone A Zone B1 Zone B2 Zone C
1 37 000 € 30 000 € 27 000 € 24 000 €
2 51 800 € 42 000 € 37 800 € 33 600 €
3 62 900 € 51 000 € 45 900 € 40 800 €
4 74 000 € 60 000 € 54 000 € 48 000 €
5 85 100 € 69 000 € 62 100 € 55 200 €
6 96 200 € 78 000 € 70 200 € 62 400 €
7 107 300 € 87 000 € 78 300 € 69 600 €
8 et plus 118 400 € 96 000 € 86 400 € 76 800 €

Le montant du prêt

Votre futur PTZ est calculé sur un montant plafonné, qui dépend du coût de l’opération. Il peut arriver que votre acquisition dépasse ce montant, la tranche qui dépasse ne sera alors pas financée par le PTZ.

Montants plafond en € pour le calcul du PTZ :

Nombre de personne du foyer Zone A Zone B1 Zone B2 Zone C
1 150 000  135 000  110 000  100 000 
2 210 000 189 000  154 000  140 000 
3 255 000 230 000  187 000  170 000 
4 300 000  270 000  220 000  200 000 
5 345 000  311 000 253 000  230 000 

Le remboursement

Il s’étale sur 15 à 25 ans. Avant cela, vous bénéficierez d’un différé, une période pendant laquelle vous ne remboursez pas votre PTZ. Elle est de 5, 10 ou 15 ans en fonction de votre situation. 

A lire aussi :

Faire une recherche

Le Journal du neuf

Découvrez toute l’actualité et la sélection des meilleurs programmes de votre département
Télécharger le journal