Essentiel

Toute l'information sur l'immobilier neuf pour réussir votre projet

La personnalisation d’un logement neuf

Publié le 01 décembre 2022

Acheter un bien immobilier neuf vous permet de créer le chez vous qui vous ressemble et répond parfaitement à vos envies. Il peut en effet être personnalisé — presque — à l’envi. Vous trouvez les toilettes trop grandes ? Vous auriez bien vu une prise supplémentaire dans le hall d’entrée ? Les travaux modificatifs acquéreurs vous donnent la possibilité de modifier le plan. Mais ce n’est pas tout ! Le choix des finitions vous revient également. Zoom sur les possibilités de personnalisation d’un logement neuf.

Les travaux modificatifs acquéreurs pour modifier les plans du logement neuf

Nous avons tous en tête un logement idéal. Bien qu’il soit optimisé et pensé pour faciliter la vie de ses occupants, le plan de vente d’un logement neuf peut ne pas vous convenir à 100 %. Ce n’est pas une raison pour tirer une croix sur votre projet. Sachez que certains éléments sont modifiables grâce aux travaux modificatifs acquéreurs. Vous pouvez par exemple ôter ou ajouter une cloison pour agrandir ou rétrécir un espace. Vous préférez une douche au lieu d’une baignoire ? Vous aimeriez déplacer un placard ? Après la réservation de votre logement neuf sur plan, adressez au promoteur une liste des éléments que vous souhaitez modifier.

Et les toilettes, est-il possible de la rétrécir ? Même si vous faites partie de ceux qui apprécient y passer du temps, ce n’est pas une raison pour qu’elle fasse 3 m2. Même chose pour la chambre à coucher, beaucoup trop grande, au détriment du salon. Ces caractéristiques sont typiques des logements adaptés aux personnes à mobilité réduite (PMR). Le plan de vente prévoit des espaces suffisants pour permettre d’effectuer des manœuvres avec un fauteuil roulant, symbolisées sur le document par un cercle en pointillé. Le promoteur n’a pas le choix, il doit respecter la norme PMR ! Cette norme impose que les logements neufs doivent pouvoir être visités par une personne à mobilité réduite. En revanche, tous ne doivent pas être habitables par une personne à mobilité réduite. Seuls 20 % le sont. Les 80 % restants sont dits « évolutifs ». Leur particularité ? Ils comportent deux plans : un présentant le logement tel qu’il sera le jour de la livraison, l’autre vous permettant de visualiser à quoi ressemblera le logement adapté au PMR. Il est donc tout à fait possible de déroger à la norme PMR. La seule contrainte est que le logement puisse être rendu accessible à tous ultérieurement, à l’aide de travaux simples.

Quand effectuer les demandes de travaux modificatifs acquéreurs ?

Le plus tôt est le mieux ! Dès que vous avez signé le contrat de réservation, vous pouvez transmettre votre demande. Celle-ci doit être formalisée par écrit. Si vous avez déjà la certitude au moment de consulter les plans que vous souhaitez une douche au lieu d’une baignoire, n’attendez pas de longs mois avant de le préciser. Plus les travaux avancent, moins vos demandes ont de chance d’être acceptées. Les demandes tardives peuvent être refusées car les implications techniques sont trop importantes et/ou parce que la demande mettra trop de temps à aboutir. Eh oui, le timing est très serré dans le secteur de la construction. Pour toute demande de TMA, le promoteur doit :

  • étudier sa faisabilité (en cas de travaux complexes) ;
  • faire modifier les plans par les architectes ;
  • transmettre ces nouveaux plans aux entreprises pour qu’elles puissent établir un nouveau devis ;
  • vous faire parvenir le devis ;
  • vous transmettre les nouveaux plans une fois le devis validé.

Une procédure parfois longue et fastidieuse. Le paiement se fait en deux temps : un acompte de 50 % qui a lieu la plupart du temps au moment de la signature de l’acte de vente, et le solde, versé le jour de la livraison du bien.

Les finitions, un panel d’options à sélectionner dans le catalogue du promoteur

Vous verriez plutôt du parquet dans la chambre à coucher ? Pour les murs du salon, vous rêvez d’une belle tapisserie colorée. Les finitions apportent la touche finale à un logement et lui confèrent toute son authenticité. La bonne nouvelle ? C’est à vous de choisir parmi les options proposées dans le catalogue du promoteur, sans payer un euro de plus puisque ces prestations sont comprises dans le prix de vente.  

Vous pourrez ainsi sélectionner les revêtements pour les sols et les murs. Plutôt parquet, carrelage ou moquette ? À l’intérieur d’une gamme de finitions, vous pourrez décider d’un coloris, d’un motif, de dimensions, etc. Par exemple, si vous choisissez des carrelages pour le sol de la cuisine, vous pourrez ensuite sélectionner leur couleur, un éventuel motif et la dimension des carreaux. Et ce pour chaque pièce de votre logement !  

Vous avez des difficultés à vous projeter ? Certains promoteurs proposent des présentations en show-room ou mettent à disposition de leurs clients des configurateurs Internet. 

Associées aux travaux modificatifs acquéreurs, ces options de personnalisation vous permettront de créer un logement à votre goût, un des grands avantages du neuf.

Bon à savoir : Vous souhaitez du parquet massif au lieu de stratifié, mais cette option n’est pas présente dans le catalogue ? La gamme de finitions est fixée par le promoteur et dépend, entre autres, du prix de vente du bien immobilier. Pour une gamme de finitions supérieure, vous devrez obtenir l’accord du promoteur et mettre la main au portefeuille.

Faire une recherche

Le Journal du neuf

Découvrez toute l’actualité et la sélection des meilleurs programmes de votre département
Télécharger le journal

Vous avez une question ?

Vous avez une interrogation sur un sujet ? Posez votre question à notre rédaction, nous traitons le sujet et nos experts vous répondent !

Poser une question