Toute l'information sur l'immobilier neuf pour réussir votre projet

Investir

Publié le 23 septembre 2016

Un investissement immobilier s'adapte à chacun et répondra à différentes stratégies patrimoniales : complément de revenus, préparation de la retraite, constitution d’un patrimoine, réduction fiscale, les motivations sont multiples… Un projet immobilier se prépare. Prenez le temps de choisir un emplacement qui plaira aux locataires et sera facile à revendre. Un achat immobilier neuf représente un investissement en temps, et surtout en argent. Il doit être mûrement réfléchi, afin de constituer une bonne opération et que vous n’ayez pas à en souffrir financièrement.

Investissement locatif

Vous réalisez un investissement locatif lorsque vous achetez un logement non pour y habiter mais pour le mettre en location. Les loyers que vous touchez chaque mois constituent ainsi un complément de revenus. Idéal pour se constituer un revenu régulier en vue de la retraite, mais aussi avant ! Bien négocié, un investissement immobilier neuf est un placement sûr et rentable.

Investir dans la pierre permet de se constituer un patrimoine. Votre patrimoine s’enrichit au fil du remboursement de votre crédit. Une fois votre crédit remboursé, vous êtes propriétaire d’un bien que vous pouvez utiliser comme vous l’entendez : le louer, y habiter, y loger vos enfants, etc. Les possibilités dépendent bien entendu du type de bien, d’où l’importance d’y réfléchir au moment de l’achat dans une stratégie de long terme.

Les dispositifs de défiscalisation

Autre bonne raison d’investir dans l’immobilier neuf, la déduction fiscale attachée à certaines acquisitions. Si vous payez plus de 2 500 € d’impôts par an, défiscaliser via l’immobilier peut vous intéresser. L’Etat a en effet mis en place des dispositifs qui permettent de payer moins d’impôts. Cette politique incitative a pour but d’encourager la construction de logements neufs pour faire face à la demande dans les zones dites « tendues » (où la demande de logements est supérieure à l’offre). Il en existe plusieurs, adaptables à votre stratégie.

Le loueur en meublé non professionnel LMNP

La location meublée diffère de la location nue d’un point de vue fiscal. Les revenus d’une location nue sont considérés comme des revenus fonciers, à la différence de ceux provenant d’une location meublée. Cette dernière est considérée comme une activité commerciale, et les revenus qui en sont issus sont donc des revenus industriels et commerciaux. Le statut de loueur en meublé non professionnel sera donc le vôtre, si vous faites un investissement locatif dans une résidence service (les logements y sont meublés), ou un Censi-Bouvard.

Découvrez aussi :