Toute l'information sur l'immobilier neuf pour réussir votre projet

Financer

Publié le 23 septembre 2016, mis à jour le 31 janvier 2018

Vous envisagez d’acheter un logement neuf ? Le financement est à la base de tout projet immobilier. Avant de vous mettre à chercher, vous devrez avoir une idée précise de votre budget, et de la manière dont il s’articule. Revenons en détail sur les éléments qui compose le financement.

Préparer votre dossier de prêt

Les banques à qui vous ferez une demande de prêt étudieront votre dossier par rapport à :

  • votre apport personnel,
  • vos revenus,
  • votre situation professionnelle,
  • votre taux d’endettement et votre capacité d’emprunt,
  • votre patrimoine.

Evaluer votre capacité d’emprunt

Le remboursement d’un crédit est une charge importante dans le budget mensuel. Avant même la phase de recherche du logement, calculez votre capacité d’emprunt. Cela vous permettra d’évaluer ce que vous pouvez obtenir comme prêt, en fonction de ce que vous êtes en mesure de mettre chaque mois sans être étranglé.

C’est la première chose que la banque regardera avant de vous accorder un crédit.

Pour la calculer, additionnez les rentrées d’argent d’un côté :

  • salaires,
  • rentes,
  • pensions…

et les sorties de l’autre :

  • impôts,
  • crédits,
  • loyers, 
  • charges,
  • dépenses de la vie courante (alimentation, habillement, loisirs)…

Faites une soustraction. Vous obtenez votre « reste à vivre » qui servira de base pour évaluer le montant que vous pourrez rembourser chaque mois. Les banques se basent en moyenne sur des mensualités ne dépassant pas 1/3 de vos revenus mensuels.

L’apport personnel

Autre élément important du financement, l’apport personnel que vous êtes en mesure de fournir immédiatement pour participer à l’acquisition. Ce capital de départ est très bien vu des banques, qui ont tendance en échange à accorder un meilleur taux. Il est toujours possible d’acheter sans apport, étant entendu que votre projet est bien ficelé et au prix d’efforts de recherche supplémentaires.

Les prêts immobiliers

Le taux d’intérêt du prêt et sa durée sont négociés entre vous et la banque, en fonction de votre situation. Les banques fournissent des prêts bancaires classiques, ainsi que des prêts réglementés, des prêts qui bénéficient d’un coup de pouce de l’Etat. De plus un certain nombre d’organismes fournissent des prêts aidés dont les taux d’intérêts sont bas, parfois limités par un plafond de ressources. Notre page consacrée aux prêts vous explique tout.

Découvrez aussi :