Essentiel

Toute l'information sur l'immobilier neuf pour réussir votre projet

Christophe Bacqué, Emerige : "la qualité est pour nous un engagement fort"

Publié le 18 mai 2018

Le promoteur Emerige est un opérateur actif du Grand Paris, qui entraîne de vastes projets immobiliers. Le président d’Emerige résidentiel, Christophe Bacqué, nous présente son groupe et ses activités.

Christophe Bacqué EmerigePouvez-vous nous présenter Emerige ?

C’est un groupe immobilier indépendant depuis 30 ans créé par Laurent Dumas. Le groupe a pris depuis 2014 un tournant décisif en créant Emerige Résidentiel, pour devenir un groupe généraliste constructeur de logements, avec en particulier pour objectif les projets accompagnant le Grand Paris.

Laurent Dumas, passionné d’art contemporain, a créé parallèlement le Fonds de dotation Emerige pour soutenir la création contemporaine et l’éducation artistique et culturelle.

Qu’est-ce qui caractérise votre approche du métier ?

La recherche de la qualité, entendue dans toutes ses dimensions (paysage, architecture, environnement, décoration, équipement, qualité d’usage) et le respect de la parole donnée. C’est un engagement fort, c’est notre ADN.

Associé à cet engagement culturel, impliquez-vous des architectes de renom ?

Dès que possible, par exemple Chartier-Dalix aux Batignolles, Christian de Portzamparc… Pour Morland, Mixité Capitale, la rénovation a été confiée à David Chipperfield Architects. Le projet est emblématique de la mixité des usages : commerces, marché, piscine, espace fitness, logements, hôtel, bureaux, crèche, auberge de jeunesse, lieu d’art et de culture, et même des espaces dédiés à l’agriculture urbaine, réunis dans un même lieu.

Ce type de projets, initié par les pouvoirs publics, représente environ la moitié de nos activités. Il englobe des avancées vers des usages nouveaux : espaces partagés, développement durable, services communs, tout se développe en même temps. 

Où vous situez-vous parmi les promoteurs parisiens ?  

Nous devons être 8èmes, avec 1500 logements en cours de réalisation, et sans tenir compte du fait que nous vendons en bloc 20 % de notre production. Nous sommes leaders sur le haut de gamme à Paris. Nous constatons que la hausse des prix s’y poursuit. Elle n’est pas saine, car elle ne s’appuie pas sur une qualité de réalisation supérieure. Nous tenons à assurer cette qualité, y compris en Seine-Saint-Denis. Ce n’est pas facile, mais on y parvient.

Nous travaillons surtout à Paris et en proche couronne, mais en suivant le parcours du Grand Paris nous allons par exemple jusqu’à Massy, où se développe un pôle scientifique et économique de grande envergure.

Christophe Bacqué, Président d’Emerige résidentiel,, Emerige
La résidence Allée de Meudon à Clamart (92)

On retrouve le goût du fondateur d’Emerige pour l’art dans vos programmes résidentiels...

Oui, le mécénat du Fonds s’exerce selon la Charte « 1 immeuble, 1 œuvre », développée avec le Ministère de la Culture. Le process entraîne tout le monde de l’art contemporain : des galeries présentent les artistes, dont les projets sont soumis à un jury avant d’être créées. Elles sont ensuite exposées dans les résidences. L’investissement artistique est consenti par la fondation à raison de 1000 € par logement environ.

La Fondation a-t-elle d’autres activités ?

Beaucoup, oui. Par exemple la Bourse de Révélation Emerige, qui soutient de jeunes artistes en leur permettant d’avoir accès aux galeries qui les feront connaître. Ils sont ainsi 8 chaque année, après une sélection exigeante. La Fondation apporte également son soutien à des manifestations et événements culturels.

C’est avec cette conviction que l’art est nécessaire à tous que la Fondation agit auprès des jeunes franciliens, par des visites de Versailles (jusqu’à 10 000 jeunes des quartiers populaires), par un partenariat avec le Collège de France pour des rencontres et conférences, par le soutien apporté à l’Association la Source de Gérard Garouste, par un éveil à la pratique théâtrale, avec l’Odéon et le Théâtre du Rond-Point.

La culture a aussi besoin de lieux pour l'accueillir, et vous intervenez d'ailleurs sur ce types de projets ?

Oui, la passion de Laurent Dumas rencontre désormais directement notre métier, puisqu’après « Réinventer Paris », nous sommes lauréats de l’appel à projets « Inventons la Métropole du Grand Paris », avec la Compagnie de Phalsbourg, pour le projet Babcock. Ce projet qui va marquer le renouveau d’un ancien site industriel sera dédié à la création artistique, aux pratiques culturelles et à la transmission.

Et le projet sur l’Île Séguin à Boulogne-Billancourt est un peu le point d’orgue de cette implication ?

C’est un grand pôle artistique et culturel que nous développons actuellement avec notre partenaire AOG, sur 37 500 m2 sur l’Île Seguin. Au programme : un centre d’art, des cinémas, un hôtel, des bureaux et commerces. Ce projet, confié à RCR Arquitectes (Prix Pritzker 2017) et Baumschlager Eberle, sera un second pôle culturel dans l’Île. Avec la Seine Musicale inaugurée en 2017, cela formera un ensemble sans équivalent.

Voir les programmes immobilier d'Emerige.

Faire une recherche

Le Journal du neuf

Découvrez toute l’actualité et la sélection des meilleurs programmes de votre département
Télécharger le journal

Vous avez une question ?

Vous avez une interrogation sur un sujet ? Posez votre question à notre rédaction, nous traitons le sujet et nos experts vous répondent !

Poser une question