Toute l'information sur l'immobilier neuf pour réussir votre projet

Philippe Plaza, Eiffage immobilier : "notre but est de livrer en temps, en heure et en qualité"

Publié le 13 novembre 2018

Eiffage immobilier est l'un des principaux promoteur constructeur français. Il est présent partout sur le territoire avec ses différentes implantations régionales. Son directeur général, Philippe Plaza décrypte pour nous l’activité d'Eiffage dans l'immobilier résidentiel.

Crédit : Olivier Seignette

Qu’est-ce qui caractérise l’activité d’Eiffage Immobilier ?

Le groupe intègre trois activités : aménageur urbain, promoteur et constructeur. Nous maîtrisons ainsi l’ensemble d’un projet, du premier coup de crayon à la livraison. Et cette intégration de nos métiers répond à un but simple : livrer en temps, en heure et en qualité.

Nous sommes un promoteur généraliste présent dans le résidentiel, le résidentiel géré, les commerces, le tertiaire, et nous adaptons notre offre aux demandes des collectivités et aux territoires. Cela va des produits à TVA réduite à l’ultra-luxe, en passant par les programmes à prix maîtrisés.

Pouvez-vous citer quelques exemples de la diversité de vos réalisations ?

Marseille est un bon exemple, avec plusieurs projets très différents. Nous sommes l’opérateur principal de Smartseille, un écoquartier porteur de toutes les innovations dans l’usage de l’habitat : logements modulaires, solutions énergétiques innovantes, coaching énergétique, véhicules électriques, e-conciergerie, parking mutualisé, jardins partagés, résidences intergénérationelles…

Mais à Marseille, nous développons également une rénovation haut de gamme sur un bâtiment art Déco, à la Joliette, tout près de la mer, dans le « nouveau Marseille », Il comprendra 112 logements, des commerces de proximité, 9000 m² de bureaux et une résidence de tourisme.

À Dijon, nous sommes aménageurs de la Cité Internationale de la Gastronomie et du vin sur 6,5 hectares. Elle réunit sur un site historique un écoquartier de 500 logements, des commerces, un hôtel, des espaces d’exposition, au cœur de la ville.

Il faut aussi citer le projet Rives Plaisance à L’Isle-Adam, parce qu’il n’est pas si fréquent de construire un port, et c’est le cas. Le projet compte 50 anneaux avec autour, quatre bâtiments bas avec des espaces extérieurs.

Comment abordez-vous les changements actuels liés à la transition énergétique ?

Le développement durable est un des engagements forts du groupe. Nous avons parlé de Smart’seille, et nous développons également un grand projet à Asnières, dans le cadre d’un vaste écoquartier : la ZAC Parc d’affaires. Pour ce projet, il nous a été demandé de recourir à plus de 50 % d’énergie renouvelable. Ce sera le cas grâce à un réseau de chaleur en géothermie.

La construction bois est un autre facteur d’innovations, très en pointe actuellement. Nous sommes opérateur de la tour Hyperion, à Bordeaux. Un noyau en béton et bois massif, supporté par une structure en poteaux-poutres, elle-même en bois. Sa construction consomme 25 % de CO2 de moins qu’une construction béton, ce qui représente pour chaque logement une économie de près de 15 tonnes de dioxyde de carbone.

La tour Hyperion à Bordeaux (33)

Les innovations portent aussi aujourd’hui sur les modes de vie en commun. Qu’avez-vous développé autour du vivre ensemble ?

Un concept baptisé Cocoon’age. Destiné à favoriser les échanges entre générations, il associe une architecture adaptée, des espaces partagés et une offre de services. La première résidence intergénérationnelle va ouvrir à Aubagne : une crèche, 79 logements intergénérationnels, des jardins partagés, une « maison des projets », et une terrasse commune. Les résidents participent à la vie de l’immeuble, grâce à des activités qui leur sont proposées. C’est un peu comme une version actuelle des anciens béguinages.

Ce concept va être décliné bientôt dans le 15ème arrondissement de Marseille, à Guyancourt, et à Ivry-sur-Seine. Nous livrons également une résidence intergénérationnelle à Lille. Une trentaine de projets sont en développement.

C’est l’ADN du groupe : mettre de la valeur dans les projets. Cela se manifeste aussi par notre participation à « 1 immeuble 1 œuvre », un programme initié par le Ministère de la Culture, qui vise à introduire une œuvre d’art dans les parties communes des immeubles que nous construisons, pour enrichir le quotidien des résidents.

Comment gérez-vous la relation avec vos clients particuliers ?

La réservation numérique est une première étape vers la transparence et l’accompagnement du client. Elle se poursuit par l’accès à un site internet sécurisé, qui met à sa disposition l’ensemble des documents liés à son logement, lui permettra aussi d’être en contact avec ses voisins, le syndic, et d’échanger des infos et des services avec ses voisins et les habitants et commerces du quartier.

Notre implication auprès des clients est exprimée dans notre charte « Carrément engagés », qui détaille l’ensemble de nos engagements auprès d’eux parmi lesquels la norme NF pour toutes nos constructions, la personnalisation, l’information, le dialogue.

Découvrir les résidences du promoteur.

A lire aussi :

Faire une recherche

Le Journal du neuf

Découvrez toute l’actualité et la sélection des meilleurs programmes de votre département
Télécharger le journal