Toute l'information sur l'immobilier neuf pour réussir votre projet

Jacques Jenn, Stradim : "nous co-concevons les logements avec nos clients"

Publié le 07 mai 2019

Né en Alsace, le Groupe Stradim a essaimé en Lorraine, région parisienne, Champagne, Pays de la Loire et Midi-Pyrénées, avec au total 800 réservations en 2018. Jacques Jenn, son Directeur commercial, nous décrit ses activités.

Qu’est-ce qui caractérise l’approche de Stradim dans son métier de promoteur ?

Beaucoup de choses, et en particulier le fait que nous aimons travailler en habitation principale, avec celui qui habitera le logement. C’est pour nous un engagement, pas une phrase en l’air : nous co-concevons les logements avec nos clients, dont les investisseurs de proximité, très présents dans notre clientèle. Cette conception participative est possible dans les limites permises par la structure globale du bâtiment prévu, grâce à notre service technique intégré. Nous pratiquons ainsi depuis longtemps.

Quelle est le créneau de marché sur lequel vous intervenez ?

Du moyen supérieur jusqu’au haut de gamme.

Pour quelle taille de projet ?

C’est une de nos forces, nous sommes susceptibles de gérer des programmes allant de 10 à 500 logements, en conception et en suivi de maîtrise d’œuvre. Cela se vérifie en examinant nos programmes en commercialisation. Ce sont presque deux métiers différents, tant les échelles sont dissemblables, pourtant nous y tenons car c’est une des garanties de notre indépendance. Celle-ci est assurée, sur les plans technique, financier et aussi commercial, puisque nous commercialisons nos réalisations en interne.

Comment intégrez-vous les nouvelles exigences, réglementaires ou pas, dans les constructions d’aujourd’hui ?

Très naturellement, nous adaptons nos réponses à ces exigences : par exemple le programme Quai Starlette à Strasbourg, que nous construisons en co-promotion avec Kaufman & Broad, est porteur de beaucoup des nouvelles tendances de l’urbanisme : des logements donnant sur l’eau, beaucoup de végétation, une rue piétonne, la mixité des bâtiments, des logements et bureaux ou activités, pour créer un quartier vivant ; et puis une foule de services : conciergerie, atelier vélo, crèche, terrasses partagées, etc.

Serez-vous prêts pour la RE 2020 ?

Notre service technique y travaille, et ça ne devrait pas poser de problème. Nous commercialisons le programme Parc de l’Europe à Strasbourg, qui est un projet BEPOS (bâtiment à énergie positive).

L’insertion dans l’environnement est pour vous une autre exigence…

Nous sommes particulièrement attentifs au respect du tissu urbain dans lequel vont s’inscrire nos réalisations. À Obernai, sous la surveillance sourcilleuse des Architectes des Bâtiments de France, nous avons dû réaménager une place, avant de construire sur une toute petite surface une résidence fidèle à l’esprit alsacien, dont la charpente a même été chevillée à l’ancienne.
À Strasbourg, nous construisons dans le quartier du Conseil des Quinze, un quartier huppé, avec aussi beaucoup d’attention. À Toulouse dans le quartier des chalets, à Nantes sur le Boulevard Schumann, à Troyes sur le Boulevard de la libération, c’est à chaque fois une réalisation de qualité qui s’insère harmonieusement, et est là pour longtemps.

Découvrez tous les programmes du promoteur.

A lire aussi :

Faire une recherche

Le Journal du neuf

Découvrez toute l’actualité et la sélection des meilleurs programmes de votre département
Télécharger le journal

Vous avez une question ?

Vous avez une interrogation sur un sujet ? Posez votre question à notre rédaction, nous traitons le sujet et nos experts vous répondent !

Poser une question