Toute l'information sur l'immobilier neuf pour réussir votre projet

Gilles Imbert, Interconstruction : "Nous travaillons pour ceux qui habiteront nos logements"

Publié le 01 mars 2018

Interconstruction est un groupe présent dans l’immobilier tertiaire et dans l’immobilier résidentiel, sur l’arc atlantique et en région parisienne. Son Directeur Général, Gilles Imbert, nous explique comment il conçoit son activité.

Quelles sont les axes de votre activité sur la côte atlantique ?

Il s’agit vraiment de toute la côte : nous avons des programmes de Trouville à Bordeaux, où nous venons de gagner un concours, en passant par la Bretagne. Nous y réalisons de petits programmes, qu’on peut qualifier de haut de gamme, en privilégiant les meilleurs emplacements, en centre-ville et bord de mer.

L’Île-de-France demeure votre principal secteur d’activité ?

Oui. Nous tenons à des emplacements en centre-ville pour nos projets, qui bénéficient des facilités pour le quotidien et proches des transports en commun. Nous avons deux approches complémentaires : les projets dans le diffus, sur des terrains obtenus par notre recherche foncière, et la réponse à des concours. Nous allons jusqu’à une approche d’ensemblier urbain, car créer plusieurs centaines de logements, c’est intervenir sur la ville elle-même.

Vous n’intervenez pas que sur des programmes de cette envergure ?
Non, nous réalisons des opérations de 22, 25 logements. J’ajoute que nous sommes très ouverts aux partenariats avec nos confrères, comme Vinci, Marignan, Icade…

Votre signature, l’art de bâtir, se manifeste d’une façon originale…

En effet, c’est le mot, car chacune de nos réalisations est signée d’une œuvre d’art originale, créée spécialement pour la résidence. Sa conception fait l’objet d’une réflexion avec l’artiste à propos de la vie du quartier, de son évolution, et aussi de ce que la ville souhaite exprimer.

La résidence Gauguin à Pontoise (95)

Comment sont vos relations avec les élus ?

Elles sont bien sûr essentielles. Sans leur bienveillance, nous ne pourrions pas faire notre métier ! Nous tenons à marquer en leur compagnie les temps forts d’un programme : première pierre, inauguration… Et il nous arrive de mettre en place des pré-commercialisations de quelques jours destinées aux habitants de la commune. Ces bonnes relations sont importantes, car elles préparent l’avenir : ainsi, nous avons pu réaliser plusieurs opérations à Guyancourt, Courbevoie, Montigny, Aubervilliers, Achères, et beaucoup d’autres villes.  

Ce qui nous caractérise, c’est notre volonté de privilégier la diversité des habitants dans nos résidences. Même si ce n’est pas forcément dans l’air du temps, nous tenons à proposer des logements de 4 et 5 pièces pour les familles, et aussi des logements pour les jeunes, pour les jeunes couples, bref un véritable éventail pour répondre à toutes les circonstances de la vie. Et nous n’hésitons pas à choisir des approches un peu particulières : des maisons en centre-ville, des ateliers d’artistes, etc. Nous travaillons pour ceux qui habiteront nos logements. D’ailleurs, nous n’avons jamais dépassé 30 à 35 % d’investisseurs.

Comment l'innovation trouve-t-elle sa place dans cette démarche ?

Je pense que nous sommes rares parmi les PME de moins de 50 personnes à proposer à nos acheteurs un showroom en ligne, qui leur permet de faire tous leurs choix de finition. Ils sont près de 60 % à y avoir recours. Les logements connectés et les aménagements plus élaborés, pour rendre un vrai service sont aussi de la partie

Ce qui compte vraiment pour nous, c’est de réaliser de belles résidences, pérennes, livrées à l’heure, avec un service après-vente rapide et efficace. C’est cela, pour nous, l’art de bâtir.

Voir les programmes du promoteur.

A lire aussi :

Faire une recherche

Le Journal du neuf

Découvrez toute l’actualité et la sélection des meilleurs programmes de votre département
Télécharger le journal